By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

Un soir d'hiver caniculaire, j'ai vu de la lumière et je suis entré. Entré en moi-même, Derrière le rideau clos de mes paupières lourdes, Cadenassées par mes craintes et mes peurs. Le boyau tortueux qui menait à mes synapses n'était que d'ombre et de couleurs. Une sensation tactile, plus qu'un état de conscience. Au plus profond de moi, il me fallait me perdre, pousser par je ne sais quelle force impérieuse à laquelle je ne pouvais me soustraire, mes humeurs sombres étant attirées vers le fond Comme de la limaille de fer par un aimant puissant. {…} Je fus soudain dans une plaine cotonneuse. Un espace vallonné où la foule des défunts séjournait. Cet agora, ce cimetière, voilà donc où leurs esprits reposaient en paix. Peut-être n'est-il d'outre-tombe que dans nos souvenirs Et d'au-delà que celui qui les maintient en vie dans nos mémoires ? Capsule spatiale, nécropole de chair, voilà ce que nous sommes. Il n'y a ainsi de meilleure Toussaint que le culte des siens en son propre sein.