By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

Armés de paniers et de fourches, ils courent derrière un camion-benne. C'est leur gagne-pain. Jour et nuit, 300 personnes fouillent dans la plus grande décharge de Tananarive. Depuis sa création en 1960, la décharge d'Andralanitra entasse des dizaines de mètres d'ordure. Hommes, femmes, enfants en bas âge et personnes âgées se côtoient au milieu de 720 tonnes de déchets par jour. C'est plus que les besoins quotidiens en riz de la capitale. Pour ces familles démunies, fouiller est un des seuls moyens de survie. La plupart ont élu domicile à proximité de la décharge.James RAMAROSAONA est le responsable de la décharge. Il connaît bien cette population car la plupart viennent tous les jours. L'accès à la décharge devrait être interdit mais il ne se formalise pas afin d'entretenir de bonnes relations avec les fouilleurs.