By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

20 mars 1956. La Tunisie accède à l’indépendance. Le 13 août de la même année, le président Bourguiba fait adopter le Code du statut personnel accordant aux tunisiennes des droits qui aujourd’hui encore n’ont pas d’équivalent dans le reste du monde arabe : interdiction de la polygamie, suppression de la répudiation de la femme par son mari, instauration du divorce judiciaire, scolarité obligatoire pour les filles comme pour les garçons, puis accès à une contraception anonyme et gratuite… et le droit pour les tunisiennes d’avorter dès 1963, plusieurs années avant les françaises. Mais l’égalité, même encouragée par la loi, ne se décrète pas. Ce sont les mentalités et les structures sociales qui doivent ensuite évoluer. 50 ans après l’indépendance, la Tunisie fait toujours figure d’exception au sein du monde arabe. Le but de ce film est d’abord d’expliquer pourquoi et comment cette exception a été rendue possible et plus loin de s’interroger sur la possibilité pour qu’elle perdure dans le contexte géopolitique actuel. Il ne s’agit donc pas d’un énième film ayant pour thème « la femme en terre d’Islam » - victime par essence ! – ni même d’un film « sur » les femmes de Tunisie. Mais plutôt d’un film « avec » elles, car c’est à travers leur regard que nous avons cherché à comprendre et à raconter ce pays.