By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

Depuis de longues années, toute l'activité du tunnel hydrodynamique de Châtillon est consacrée à la visualisation des écoulements à basses vitesses, en courant plan, axisymétrique ou tridimensionnel. Seuls sont présentés dans ce film des écoulements avec des décollements laminaires dont la structure est clairement mis en évidence par les traceurs adoptés. Leur utilisation en régime turbulent s'avère en effet plus délicate. Alors qu'en courant plan ou axisymétrique les zones décollées mises en évidence sont toujours fermées vers l'amont, les structures tridimensionnelles sont généralement ouvertes en des points et lignes singulières. La couche de fluide ainsi captée alimente les tourbillons concentrés autour desquels s'enroulent les nappes émises le long des lignes de décollement. Dans ce cas, ces structures sont nécessairement aussi ouvertes vers l'aval pour évacuer le débit ainsi introduit, débit que l'on retrouve dans le sillage, et plus particulièrement dans le noyau des tourbillons.