By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

Le tribunal de Limoges a condamné pour "violences" un père de famille qui avait fessé, cul nu, son fils de 9 ans. "Je regrette de l'avoir frappé", a reconnu le père à l'audience. "Mais je ne regrette pas mon geste", a-t-il ajouté, fustigeant "la mode actuelle" qui "veut que l'on ne corrige pas les enfants", relate Le Parisien. Des arguments que n'a pas entendus le parquet qui a parlé de pratique "inefficace et révolue" et a requis 300 euros d'amende et un stage de responsabilité parentale.