By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

Rejoignez-nous sur Facebook : http://on.fb.me/t82b0P La pierre ponce, déjà utilisée dans les industries cosmétique et pharmaceutique, fait son entrée dans le monde du bloc Monomur. Roche volcanique venue de Grèce, la pierre ponce possède selon Frédéric Massin, directeur commercial Cogetherm, de multiples propriétés utiles dans le secteur de la construction. Isolant thermique et phonique, sec et naturel, elle est capable d’emprisonner des bulles d’air. La pierre ponce, non poreuse, a par ailleurs un très faible taux d’absorption à l’humidité et ne permet pas la remontée de l’eau par capillarité. Les blocs Monomur sont composés à 8% de ciment et à 92% de pierre ponce. Benjamin Fedor, directeur technique Act Environnement, précise qu’ils font partie des blocs à isolation répartie qui présentent de grands avantages thermiques qui dispensent d’ajouter un isolant supplémentaire dans le cadre de la norme BBC (bâtiment basse consommation). Le mortier utilisé pour la mise en oeuvre est constitué lui aussi en partie de pierre ponce, ce qui permet une continuité des matériaux. Ces blocs sont notamment utilisés, en complément d’autres matériaux, sur le chantier du Grand Large, une construction d’un écoquartier à Dunkerque, présenté par Sophie Meulenet, architecte S3D.