By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

Des tableaux de Monet, Picasso ou Gauguin dérobés aux Pays-Bas en 2012 ont-ils fini brulés dans un village en Roumanie ?La question taraude le monde de l?art, les enquêteurs et le village de Carcaliu, à l'est, d'où sont originaires, Radu Dogaru, principal accusé pour le vol et sa mère Olga, qui a affirmé avoir brûlé les tableaux dans le poêle de sa salle de bain, dans l'espoir de "détruire les preuves". Olga s'est depuis rétractée mais une analyse effectuée par le Musée national d'Histoire de la Roumanie a révélé que les cendres saisies chez elle contiennent des restes de trois à quatre peintures à l'huile, sans toutefois préciser qu'il s'agisse des toiles subtilisées au musée Kunsthal de Rotterdam.La valeur des chefs d'oeuvre dérobés est estimée à 18 millions d'euros. A partir de mardi, les Dogaru et quatre autres Roumains seront jugés à Bucarest pour un des plus spectaculaires vols d'art du siècle.