By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

Le Conseil national de l'Ordre des pharmaciens a déposé plainte contre onze sites de vente en ligne de médicaments. Ils sont soupçonnés de n'avoir aucune autorisation et de vendre des médicaments contrefaits. "Il s'agit d'une véritable tromperie pour le public" a déclaré Isabelle Adenot, la présidente du Conseil national de l'Ordre des pharmaciens, précisant que des sites, basés à l'étranger, en Belgique, en Espagne ou en Russie, avaient tenté de se faire passer pour des pharmacies françaises.La plainte a été déposée il y a quelques jours auprès de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp) contre 11 sites, mais il existe probablement des dizaines d'autres cas, selon la présidente du Conseil.Quelque 4 000 médicaments d'automédication peuvent être vendus via internet depuis le 12 juillet dernier sur des sites d'e-pharmacie, chaque site devant être adossé à une seule pharmacie réelle. 44 sites ont à ce stade été autorisés par les