By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

Chaque soir, Arnaud Ardoin et ses invités débattent avec vous, dès 18h45, en direct sur www.lcp.fr.Mariage pour tous : l’ultime débat ?Moins de deux mois après l’ouverture des débats sur le projet de loi « mariage pour tous » à l’Assemblée nationale, revoilà le texte au Palais Bourbon. Après avoir passé une semaine entre les mains des sénateurs, le texte devrait de nouveau enflammer les discussions entre députés à partir de cet après-midi. 700 amendements ont été déposés par l’UMP, notamment à l’article 4 bis (qui autorise le gouvernement à procéder par ordonnances pour adapter les différents codes, hors code civil).Mais avant même le retour du texte à l’Assemblée, l’accélération du calendrier a déjà provoqué la colère de la droite. « Il s’agit d’un passage en force et d’une tentative d’intimidation que nous dénonçons avec la plus grande fermeté. Le Président de la République prend le risque d’une confrontation violente avec les Français. », s’est indigné Christian Jacob, le patron des députés UMP. L’objectif du gouvernement est clair : en finir au plus vite avec ce texte afin d’éviter que la contestation ne prenne plus d’ampleur. Car depuis le 24 mars, date de la dernière manifestation des opposants au mariage pour tous, la protestation semble se durcir avec l’émergence d’un nouveau mouvement : le printemps français, qui rassemble des activistes proches des réseaux catholiques traditionalistes et des groupuscules d’extrême droite. A leurs yeux, les défilés de Frigide Barjot ne seraient pas assez musclés. Malgré tout, le texte pourrait être adopté « conforme » par les députés, ce qui éviterait une seconde lecture au palais du Luxembourg.Pourquoi la mobilisation contre le mariage pour tous ne faiblit-elle pas, alors que le texte a toutes les chances d’être adopté ? La droite en profite-t-elle pour remobiliser ses troupes, après la défaite de 2012 ? La gauche sortira-t-elle gagnante de cet affrontement avec une partie des Français ?Les invités d’Arnaud Ardoin en...