By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

On en dénombrait une soixantaine éparpillée sur toute la France. Dénués de responsable légal, ces stocks de pneus usagés dits historiques ont « fleuri » dans tout l'hexagone posant de vrais problèmes de sécurité, notamment en raison du risque incendie. Les acteurs de la filière pneumatique se sont regroupés au sein de l'association Recyvalor avec les subventions – pour moitié du budget – du Ministère en charge de l'environnement. Objectif : résorber ces décharges illégales au mieux d'ici à la fin 2014.Résorber le stock d'ici fin 2014Tandis que l'association a entrepris son premier chantier en 2008 sur le site de Graulhet dans le Tarn, elle traite aujourd'hui son 25e dépôt en Seine et Marne (77) à Darvault.Concrètement, les pneus - parfois éparpillés sur plusieurs hectares - sont évacués par camion. La destination ? Un expert indépendant est chargé d'évaluer la filière la plus adaptée selon l'état du stock. Les pneus en bon état seront recyclés, voire utilisés en travaux publics tandis que les stocks de mauvause qualité sont orientés vers les cimenteries où ils serviront de combustible de substitution.