By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

Bonjour au sommaire un petit tour d'horizon des nouveautés françaises présentées sur le Salon de Francfort. Le Salon de Francfort a ouvert ses portes hier, avec en milieu d'après-midi les conférences de presse des constructeurs français. Première grosse nouveauté dévoilée, c'est la Twingo restylée. Cette Twingo 2 Phase 2 est le premier modèle de série de la gamme à adopter les nouveaux codes stylistiques introduit par le directeur du design Laurens van der Acker.Logo agrandi au centre de la calandre, optiques saillantes à l'avant et phares dédoublées à l'arrière, Renault a renoué avec le côté ludique de la première génération. Le constructeur mise aussi sur la personnalisation avec un large choix de stickers et de selleries. En option, la Twingo pourra s'équiper d'un toit ouvrant en tissu électrique.La gamme moteurs reste classique: la Twingo 2 Phase 2 disposera des blocs TCe 100 et 1.2 16v 75 et des Diesel dCi 75 et 85. Elle sera disponible dans quelques semaines en concession. L'autre nouveauté de Renault, c'est le Frendzy. Le concept préfigure la prochaine génération de ludospaces et d'utilitaires au losange. Long de 4 mètres 10, le Frendzy est facile d'accès avec sa porte coulissante et son absence de montant. La banquette arrière s'intègre au plancher pour un volume de chargement maximum. Un écran de 37 pouces sur le flanc permet aux commerçants de faire la promo de son affaire.Pour un ludospace plutôt loisir, il faut passer chez le voisin Citroën avec le Tubik. Réinterprétation futuriste du mythique fourgon Type H, le Tubik se distingue par sa couleur gris métal, son nez avancé et sa large porte latérale.Dans l'habitacle, neuf personnes peuvent prendre place et moduler l'espace intérieur à leur guise, entre méridienne et banquette. Toujours chez Citroën, l'une des vedettes se nomme DS5. La berline chic est bien connue, mais le constructeur a attendu la grand-messe allemande pour dévoiler ses tarifs. La DS5 est disponible à partir...